2 DECEMBRE 2003

 

 

ETAT DES LIEUX DES PARTENAIRES DU DIALOGUE INTERRELIGIEUX A BRUXELLES

 

 

 

INTRODUCTION PAR CHANTAL NOEL, ECHEVINE DES CULTES

 

 

 

Bienvenue à chacun et chacune dans cette salle du Conseil. Ce soir, vous serez nos conseillers en dialogue interreligieux!.

Etre Echevine des Cultes, c'est être tout à la fois garante d'une laïcité politique bienveillante et être moteur d'un vrai dialogue spirituel dans une ville mosaïque comme Bruxelles.

C'est parce que vos actions et préoccupations m'interpellaient que j'ai voulu vous réunir aujourd'hui.

Vos nombreuses et très rapides et très complètes réponses à notre questionnaire nous ont émerveillés. Soyez remerciés pour cette collaboration enthousiaste.

 

Nous ne pouvions en rester là!

 

En septembre 2002, Anne-Marie Hendrick et moi-même sommes à Marseille pour un colloque interreligieux "Dialogue et Vérité: les chemins de la médiation interreligieuse " organisé par l'Institut des Sciences et Théologie des Religions (ISTR). Nous y rencontrons M. Vincent HANSSENS, Professeur émérite à l'UCL et son allocution nous a séduites!…

Il nous fait l'honneur d'être parmi nous et exposera sa réflexion avec tout son talent de pédagogue.

C'est à ce colloque encore que nous proposions à une personne faisant un DESS en dialogue interreligieux  et qui cherchait un lieu de stage, de venir le faire à la Ville de Bruxelles.

Mme Catherine MARTIN GRANEL a, pendant les mois de mai et juin, travaillé à un répertoire de toutes les associations soucieuses de dialogue interreligieux. Le fameux questionnaire clôturait son stage et vos réponses furent, dès le mois de juillet emportées par Mme Yolande ILIANO, présidente belge de la Conférence Mondiale des religions pour la Paix.Elle nous parlera ce soir de sa présentation à Graz dans le cadre de la rencontre annuelle de cette association.

 

C'est au Colloque de Marseille que nous découvrons "MARSEILLE ESPERANCE" qui depuis une dizaine d'années, réunit les responsables des différentes Communautés religieuses  pour échanger, poser des actes symboliques et intervenir dans les moments de tension dans les quartiers.

Consciente que la plupart d'entre vous rayonnez au-delà des frontières d'une seule commune, j'ai voulu d'emblée mettre la Région dans le coup!

Le Ministre CHABERT nous a rejoint avec conviction! Il a rencontré "MARSEILLE ESPERANCE" il y a quelques semaines et il nous dira, comment ensemble, mettre en chemin un "BRUXELLES ESPERANCE".

Je vous remercie tous et toutes d'être présents ce soir.

 

 

 

                                 *****************************