100 Portes ?


(tableau)


LA REPONSE IMPREVUE,
René Magritte C Charly Herscovici, 2005

Nous avons toujours construit des murs. Murs qui nous protègent, murs qui nous séparent, murs qui nous enferment


Ouverture dans le mur, la porte est notre réponse.
Quand noud ouvrons une porte, nous faisons le premier pas vers celui que nous ne connaissons pas, qui nous fait peur, que nous nous représentons mentalement comme un danger.


Sans mur, pas de porte.
Fermée elle réduit à la captivité
Entrouverte elle devient captivante
Ouvert elle engage le dialogue, libère les vents de l'enfermement,
fissure l'emprisonnement.

L'art, dialogue entre les cultures.

Chaque personne, quel que soit son milieu social, culturel, philosophique est invitée à partager la surface d'une porte en réfléchissant à sa symbolique, à libérer ses émotions à travers différentes formes d'expression.

100 portes dans leur réalité d'objets usuels sont offertes comme territoire démocratique où partager physiquement et mentalement nos richesses communes et options créatives en réponse aux incertitudes du monde. Surfaces de dialogue, elles s'ouvrent sur la concertation.

Rassurante ou opprimante, sécurisante ou agressive la porte délimite un territoire imprégné de liberté ou au contraire de captivité.

Les 100 portes-objets réels à peindre et à réaliser, les œuvres du musée, les poèmes et les textes, les photos des portes du monde permettent aux enfants un voyage à travers un imaginaire actif.

PORTES OUVERTES A TOUTES NOS RICHESSES COMMUNES ET REPONSE CREATIVES AUX INCERTITUDES DU MONDE.